Un outil clé-en-main pour créer votre site gratuitement
Sans connaissance
technique
Et l’enrichir avec
des options à la carte

Nos conseils

QUELQUES CONSEILS

 

 

Le jeune Bouvier Bernois que vous venez d’acquérir a bénéficié de soins attentifs et a été élevé dans les meilleures conditions d’hygiène. Les conseils qui suivent permettront qu’il se développe normalement et reste en bonne santé.

 

 

Vaccins et vermifugation

 

 

Votre chiot a subi sa première vaccination contre la maladie de carré, l’hépatite, la parvovirose, la toux de chenil et la leptospirose, à l’âge de 8 semaines. Le rappel de cette vaccination plus la leptospirose devra se faire un mois après la première injection. Il serait souhaitable de faire vacciner votre chiot contre la rage à partir de 3 mois.

Pour les sorties en pays étranger, le passeport européen est nécessaire et devient obligatoire également en France, sachant que celui-ci est le seul document officiel attestant de la vaccination antirabique depuis le 1er janvier 2009. Nous le fournissons au départ de votre chiot, il remplace l'ancien carnet de vaccination.

 

Ensuite un rappel annuel de ces vaccins sera à effectuer aux dates préconisées par votre vétérinaire.

 

Votre chiot a été vermifugé à l’âge de 15 jours, et tous les 15 jours jusqu’à sa première vaccination.

 

Sa prochaine vermifugation devra être faite dans la semaine qui précède son rappel de vaccins, sachant que la vermifugation renforce la prise vaccinale.

 

Jusqu’à l’âge de 6 mois, une vermifugation mensuelle est nécessaire. Au-delà, il est recommandé d’effectuer cette opération tous les 6 mois et toujours dans la semaine précédant le rappel de vaccins.

 

 

ATTENTION : une sage précaution consiste à ne pas sortir  et à ne pas mettre votre chiot en présence d’animaux étrangers avant le cinquième jour qui suit sa deuxième vaccination.

 

 

Nos conseils 2

ALIMENTATION

 

 

Votre chiot a été sevré avec les aliments de croissance Royal Canin Maxi Junior. Quand il aura fini sa croissance, le passer au Giant Adult ou pour celui qui n'aime pas les trop grosses croquettes au Maxi Adult.

 

Nous vous conseillons de continuer à utiliser ce produit, très équilibré, durant la croissance du chiot. La ration journalière à donner est en fonction du poids et de l’âge du chien, il est important de respecter les indications du fabricant (portées sur l’emballage) Il faut également savoir adapter la dose selon votre chiot car certains seront trop gloutons. Il vous faut toujours sentir les côtes de votre chien. Ne pas laisser la gamelle en permanence, la laisser environ 15 minutes et ensuite l’enlever.

Attention à ne pas avoir un chiot obèse, il a tout le temps pour grandir et grossir et il vaut mieux un chiot un peu mince la première année, il prendra le reste de son poids durant la deuxième voire la troisième année. Ceci afin de préserver ses aplombs, car malgré sa taille et son poids presque adulte, votre chiot reste FRAGILE.

 

Vérifiez bien ses aplombs arrières, c’est-à-dire, regardez le de dos, il doit avoir des pattes bien droites, et ses pieds ne doivent pas être panards –c’est-à-dire qu’il ne doit pas marcher comme Charlot). En cas de doute, contactez-nous, nous vous conseillerons au mieux. Attention, un chiot qui tire sur sa laisse en promenade, qui saute souvent, qui est souvent en appui sur ses pattes arrières a de grandes « chances » d’avoir ce défaut…. A vous de veillez à ce qu’il n’en soit rien.

 

 

 

Nos conseils 3

Conseil important : lorsque le chiot mange ou boit, si sa gamelle est posée à terre, il devra baisser fortement sa tête et écarter ses pattes pour atteindre sa nourriture et à la longue, il risque de rester tout sa vie avec les coudes décollés du corps, ce qui n’est vraiment pas souhaitable. Aussi, pour éviter ce désagrément et pour son confort personnel, pensez à surélever sa gamelle au fur et à mesure de sa croissance. En animalerie ou en vente par correspondance, vous trouverez des rehausseurs avec 2 gamelles qui peuvent se régler au millimètre près, pour un prix tout à fait correct. Ou alors, faites preuve d’ingéniosité et installez ses gamelles sur des socles que vous surélèverez au fur et à mesure de sa croissance.

 

 

FREQUENCE DES REPAS

 

 

L’idéal jusqu’à 6 mois est de répartir la dose journalière en trois repas : matin, midi, et soir.

 

De 6 mois jusqu’à la fin de sa vie, vous passerez à 2 repas par  jour ; cela afin d’éviter une dilatation torsion  d’estomac.

 

 

ATTENTION : Laissez à proximité un récipient stable rempli en permanence d’eau fraîche.

 

 

COMPLEMENT DE CROISSANCE

 

 

Malgré sa forte ossature, ne le survitaminez pas. Sa nourriture est très bien étudiée pour ses besoins. Cependant à partir de l’âge de 4 mois environ (au moment où il perd ses dents de lait) donnez-lui 2 cachets de Caniplasine tous les jours, que vous trouverez en pharmacie, qui est un complément naturel à base d’ortie et qui l’aidera pendant sa croissance. Et ce pendant un mois et demi environ. Vous pourrez lui faire une cure identique vers l’âge de 10 mois environ. On peut donner de l'Ostéocynésine à la place de la Caniplasine ou en alternance ou selon la croissance de votre chiot en même temps.

 

NE DONNEZ JAMAIS D’OS DE POULET OU DE LAPIN À VOTRE CHIEN

 

 

Un os à moelle aidera ses dents à sortir et effectuera un nettoyage mécanique très appréciable.

 

Nos conseils 4

INSTALLATION DE VOTRE CHIOT

 

 

A son arrivée, le chiot sera installé tout de suite dans son nouveau domaine pour qu’il s’y adapte rapidement et prenne de bonnes habitudes. Aidez-le à faire connaissance avec son nouveau cadre de vie sans le contraindre ni l’effrayer. Laissez-le flairer un peu partout, mais, si certains endroits sont interdits ou dangereux (escalier par exemple), empêchez-le d’y accéder en fermant bien les portes ou en installant une petite barrière. Ne jouer pas avec lui le premier jour dans votre salon si vous ne voulez pas qu’il le fasse par la suite.

 

Souvent fatigué par le voyage et perdu sans sa mère et ses compagnons de portée, il cherchera à s’isoler. Installez-le alors sur sa couche et laissez-le se reposer.

 

Empêchez vos enfants de jouer trop vite avec lui et surtout de le porter comme un jouet. Leurs gestes peuvent être maladroits et lui faire peur ou mal involontairement. Le chiot s’en souviendrait et cela pourrait gêner ou gâcher leurs rapports futurs.

 

De même, il faut le sortir juste avant qu’il ne s’endorme le soir, et le matin dès son réveil. Peu à peu, il s’habituera à se retenir la nuit, l'apprentissage de la propreté est plus ou moins longue selon le chiot.....

 

Ne commencez cet apprentissage que 4 à 5 jours après son installation chez vous, afin qu’il vous fasse déjà confiance.

Ne le punissez jamais à posteriori, il ne comprendrait pas votre réaction.

 

Pour l’habituer à être propre, préparer des journaux dans un coin de la pièce où il est installé. Vous le poserez sur ses journaux dès que vous le surprendrez à faire ses besoins dans un endroit interdit. En même temps, grondez-le en élevant le ton : « non ! » ou «  défendu ! »

Dès qu’il aura compris la leçon, félicitez-le abondamment et donnez-lui une récompense.

 

Un chiot fait ses besoins surtout au réveil (un chiot dort beaucoup) et juste après ses repas. Il faut donc le sortir ou le transporter sur son journal à ses moments là et il prendra rapidement l’habitude de ne plus souiller votre maison.

 

Quand il sera plus âgé, si vous avez à le réprimander ou à le corriger, ne l’appelez pas par son nom, mais allez vers lui pour le gronder car il ne comprendrait pas ce changement de votre part et vos anciennes leçons n’auraient servi à rien ; il ne viendra vers vous qu’avec la certitude que vous êtes de bonne humeur.

La différence de ton fera comprendre à votre chiot, votre mécontentement, à l’inverse il saura que tout va bien.

 

Il est utile de faire voyager votre chien très tôt en voiture, même s’il est malade les premiers temps. Il est déconseillé de laisser votre chien seul à l’intérieur d’un véhicule. En effet, les vols de chien de race sont de plus en plus nombreux, si vous êtes dans l’obligation de le laisser, n’oubliez surtout pas d’entrouvrir les vitres et de ne pas stationner au soleil.

 

Ne faites pas marcher votre chien dans la rue avant l’âge de 3 mois environ. A cet âge, il peut être entraîné au port du collier et de la laisse. Pour cela, il faut commencer par lui passer son collier juste avant les repas. Au bout de quelques jours, vous pouvez le laisser se promener quelques instants sous surveillance avec son collier et sa laisse traînant derrière lui. Appelez-le alors en le tirant doucement sur sa laisse et donnez-lui son repas. Deux ou trois leçons de ce genre ne lui feront plus prendre la laisse pour une punition surtout si vous le complimentez après lui  avoir passé le collier : « tu es beau … »

 

Nos conseils 5

Si vous parvenez à conserver votre calme en effectuant ces exercices, il apprendra beaucoup plus vite et sera heureux de vous montrer qu’il a compris ce que vous attendez de lui. Apprenez-lui à marcher à votre côté gauche et à ne pas tirer sur la laisse. Pour ce faire prenez la laisse en la tenant courte et appelez-le en tirant un coup sec pour qu’il se remette au pied (le coup sec sera donné vers l’arrière en prenant garde de ne pas « suspendre » le chien). Félicitez-le si, pendant quelques instants, il marche bien à votre pas.

La marche en laisse est indispensable même si vous avez un grand terrain. Le chien doit faire ce que vous voulez et non le contraire. C’est VOUS le CHEF.

 

Il faut que votre chien vienne quand vous l’appelez.

 

Donnez-lui toujours les mêmes ordres avec les mêmes mots, précédés de son nom.

 

Usez d’un ton ferme, sans crier (votre chien a une ouïe très fine).

 

Soyez très juste et n’oubliez jamais de le féliciter ou de récompenser un succès.

 

Certains chiens réagissent plus vite que d’autres au rappel. Rien ne sert de répéter un appel sur tous les tons allant jusqu’à l’exaspération. Pour lui apprendre à obéir à son nom, appelez-le pour son repas ou pour l’inviter à jouer sur un ton gai. Il comprendra ainsi que vous lui voulez du bien.

Les mots les plus employés à savoir impérativement par votre chiot sont : Assis, Pas bouger, Pas sauter, Au pied, Debout (surtout si vous faites des expos) et Coucher.

 

 

 

EDUCATION

 

Un jeune chien a besoin de beaucoup de sommeil (comme un nouveau-né), il faut éviter de le déranger à tout moment. Là encore, il vous faudra veiller à faire respecter ses temps de repos à vos enfants.

 

Habituez votre chiot à rester sur sa couche. Ne craignez pas de vous absenter de chez vous par intervalles, même s’il pleure au début : cet apprentissage est nécessaire si vous voulez éviter plus tard de rendre malheureux votre chien et vos voisins.

 

De même au début, vous devez lui interdire fermement les endroits dangereux pour lui. Il est nécessaire de rappeler que jusqu’à la fin de sa croissance (environ 18 mois pour une femelle et environ 24 mois pour un mâle).

 

 

 

Nos conseils 6

-         il faut absolument empêcher votre chiot de monter ou descendre un escalier, de sauter un endroit élevé (chaises, lit, fauteuil, voiture…). Tout saut en profondeur est à proscrire

.

-         Pas d’appui avec votre main pour forcer votre chien à l’assise.

 

-         Il ne doit pas se tenir debout sur ses pattes arrières.

 

-         Ne pas tirer de force un objet qui serait dans sa gueule, sinon les dents de votre toutou peuvent bouger

 

-         Vous ne devez pas le forcer à courir (jogging, derrière un vélo ou une voiture ) ; pas de longues promenades : on préconise 5 mn de promenade par mois d’âge. Ainsi un chiot de 3 mois peut promener 15 mn, à 4 mois 20 mn, etc.…

 

-         Il ne doit pas être soulevé par les pattes avant. Si vous devez le porter passez-lui les mains sous le ventre pour le soulager.

 

-         pas de jeux de balle, ni autre, sur le carrelage, le parquet (sol trop glissant)

 

 

 

CECI AFIN D’EVITER TOUT ACCIDENT : FRACTURES, BOITERIES, DECOLLEMENT D’OMOPLATE, DECHIRURE MUSCULAIRE, ETC…

 

 

HYGIENE ET SANTE

 

La température normale d’un chien est de 38,5° environ.

Si elle s’élève anormalement, alertez votre vétérinaire.

 

Les selles doivent être brunes et bien moulées. En cas de diarrhée, veuillez contacter tout de suite l’éleveur et ne donnez au chien que de l’eau sucrée à laquelle vous ajouterez une gélulle d’ultra levure matin et soir. Si malgré tout il est abattu, manque d’appétit et surtout fiévreux, consultez votre vétérinaire.

Tout changement d’alimentation doit se faire sur environ 10 jours : ¼ des nouvelles croquettes et ¾ des anciennes pendant plusieurs jours, ensuite ½ des nouvelles croquettes et ½ des anciennes pendant encore plusieurs jours, ¾ des nouvelles croquettes et  ¼ des anciennes plusieurs jours et ensuite la nouvelle alimentation.

 

N’oubliez pas que les chiennes ont leurs premières chaleurs entre 6 et 12 mois et que celles-ci se renouvellent tous les 6 mois. Il est nécessaire de ne pas relâcher votre surveillance durant cette période afin d’éviter les accouplements indésirables.

 

A savoir que si vous ne voulez pas que votre femelle reproduise, faites-la stériliser avant ou après ses premières chaleurs (selon l'avis de votre vétérinaire), cela évitera en grande partie les tumeurs mammaires, ou infections et cancers de l’utérus.

 

 

 

Nos conseils 7

Avoir un chien est une responsabilité qu’on assume : c’est un être vivant, avec une intelligence et un cœur. Lui se donne à vous. Il faut être digne de l’attachement qu’il vous porte en lui donnant l’affection et aussi l’éducation qui en feront un animal heureux avec qui il fait bon vivre.

Une éducation ferme vous donnera un chien merveilleux (en le faisant dès son arrivée, vous n’aurez que des satisfactions durant toute sa vie)

On dit souvent une main ferme dans un gant de velours….

LES SOINS GENERAUX

Le Bouvier Bernois est un chien avec un poil autonettoyant. Cela ne veut pas dire qu’il faille négliger les petits détails de son entretien. Voici donc le résumé des principaux soins à donner :

LE POIL

Un brossage régulier avec une brosse en fer est nécessaire. Le poil doit être brossé dans tous les sens, sous le ventre, la queue. Il faut bien démêler les franges des pattes et des oreilles où des nœuds risquent de se former. Ne pas tirer pour arracher les teignons si éventuellement, il s’en est formé, mais vaporiser une huile légère (amande douce).

Brosser ensuite doucement le nœud qui se démêlera sans avoir besoin d’être coupé ou arraché, ce qui n’est pas toujours du goût de votre animal. N’hésitez pas à passer un peigne après la brosse, le poil n’en sera que mieux démêlé.

En ce qui concerne la beauté du poil elle-même, disons qu’un chien convenablement nourri, bien vermifugé, et ayant suffisamment d’exercice, a naturellement un beau poil. S’il s’agit d’un récalcitrant pour lequel, pourtant, toutes ces conditions sont réunies, on peut supplémenter le repas grâce à des produits : consulter votre vétérinaire qui saura vous conseiller.

De temps en temps, un bain peut être donné avec un shampooing adapté à la peau du chien. Ce n’est pas parce que votre shampooing contiendra des éléments aux noms impressionnants qu’il transformera une boule de poil rêche en seigneur d’expositions. Les vétérinaires vendent des shampooings de marques sérieuses, à la fois détergents, légers, insecticides et fongicides, adaptés à la gente canine. Rincez bien le poil et séchez le un maximum pour éviter toutes infections de la peau.